• A
  • A

La médiévale de Désaignes

Depuis le matin au réveil, c’est « maman, papa, quand est-ce qu’on y va ?!! » ou encore « alleeeeez, on y va !!!! »

Théo et sa grande sœur Claire (7 et 9 ans) sont impatients d’aller voir les chevaliers et les princesses. Depuis deux ans, c’est un rituel des vacances : la fête médiévale de Désaignes, en août.

On arrive en milieu de matinée le dimanche pour profiter déjà de quelques animations théâtrales et surtout de la parade : Théo regarde, avec des yeux pleins d’envie, ces guerriers et chevaliers d’autres temps qui sont si grands et si forts à ses yeux d’enfant… Et puis viennent les bateleurs et troubadours dans leurs costumes colorés, sautillant et gambadant au rythme de leur musique. Claire est émerveillée par les belles dames à la démarche de princesse dans leurs grandes robes, aux tissus lourds, chatoyants, aux manches et aux dos joliment lacés.


Tous les deux s’imaginent vivant à cette époque lointaine, l’un se battant fièrement et dignement, l’autre s’amusant avec ses dames de compagnie… et pour faire plus vrai : « maman, s’il te plaît, je peux avoir une épée en bois ? tu sais, avec mes sous de Noël… ».

Surprise ! nous avons réservé notre place au banquet médiéval ! Et pour une fois, on peut manger avec les doigts ! « Papa, pourquoi y a pas de frites ? » Jongleurs et musiciens font diversion juste à propos !!

C’est rassasiés et dans la joie et la bonne humeur que nous déambulons l’après-midi dans les rues, de place en place du village, à la rencontre des troupes de passionnés.

Les photos sont dans le téléphone, les souvenirs dans le cœur… encore une belle journée !

Alerte

Les fortes chutes de neige ont fait de gros dégâts. Un arbre barre la route sur le circuit de randonnée : Saint-Just à Empurany. N'hésitez pas à nous remonter tout autre anomalie constatée.